Balade musicale + la Pieuvre - Démocratie

samedi 7 juillet 2012 à 15h30

Balade musicale dans le village avec de nombreuses interventions des musiciens, suivie de la Pieuvre "Démocratie"
Festival Jazz à Luz, Luz-Saint-Sauveur (65)

Départ du parc Claude Massoure
Gratuit
Renseignements au 05 62 92 38 30

Sur le Web


Au programme de la balade... :

15h30
Cour de la Petite Fontaine : David Bausseron et Nicolas Chachignot (duo r’n’roll guitare/batterie)
Bar Le Montagnard : Pierre Crétel solo (contrebasse)
Patio des Remparts : Patrick Guionnet solo (performance, voix)
Cour des Calèches : Ivann Cruz (guitare) et Peter Orins (batterie)

16h
Cour près de Chez Michel : David Bausseron (guitare électrique, manipulation d’objets) et Martin Hackett (synthétiseur analogique)
Bar Le Montagnard : Pierre Crétel (contrebasse) et Lune Grazzily (voix)
Patio des Remparts : Patrick Guionnet (voix, performance) et Martin Granger (clavier)
Cour de Chez Baget : Ivann Cruz (guitare électrique) et Philippe Lenglet (guitare électrique)

16h30
Cour près de Chez Michel : David Bausseron - "Murmur Métal" (spectacle de rue de manipulation d’objets)
Bar Le Montagnard : Didier Lasserre et Mathias Pontevia (duo percussif)
Patio des Remparts : Bi-Ki ? - Sakina Abdou et Jb Rubin (saxophones)
Cour de Chez Baget : Christian Pruvost (trompette)

17h15
Place du 19 mars 1962 : La Pieuvre joue "Démocratie"


Formée à Lille en 1999 par un collectif d’abord informel de musiciens improvisateurs désireux d’expérimenter une forme originale de pratique collective, La Pieuvre fédère une scène complexe et recèle de nombreux groupes aux effectifs plus réduits s’adonnant autant au rock et au jazz (dans leurs ramifications les plus free) qu’à la musique contemporaine, électronique ou sur bandes…

Un espace de recherche
Cette grande formation s’inscrit non seulement dans le champ de la musique improvisée européenne en orchestre mais aussi dans la mouvance de la conduction telle qu’a pu, par exemple, la formaliser Butch Morris (ce dernier ne constituant cependant, dans le cas présent, ni une référence ni un point de départ connu ou revendiqué) ; la musique s’y façonne dans l’instant, se révélant au fur et à mesure qu’elle se fait, sculptée par les signes qu’Olivier Benoit (au demeurant guitariste) adresse à l’organisme vivant qui lui fait face. Gestes, regards, mouvements et mimiques : tous les moyens corporels concourent à cette transmission. Le choix de l’interactivité – qui implique précision et latitude, interprétation et altération, allers et retours d’informations – se voit doublé d’une autonomie et d’une responsabilité individuelles qui confèrent toute sa richesse à l’univers déployé et qui font de cet ensemble singulier un espace de recherche bien davantage qu’un orchestre d’improvisation dirigée.

De l’art de communiquer
Au fur et à mesure des années, l’effectif de l’orchestre s’est stabilisé pour prendre sa forme actuelle. Le travail sur la durée est une des spécificités de cet ensemble. Au fil des projets (avec Jacques Di Donato, Fred Van Hove, Gyorgy Kurtag Jr., Electronicat, ou le ciné-concert Germinal), l’orchestre a échafaudé un son homogène et singulier. _ Chaque personnalité musicale trouve sa place sans occulter celle des autres. Olivier Benoit, le “cerveau” de ce poulpe multisonore, a développé avec chaque membre un art de communiquer original, permettant de faire corps avec eux pour une “inter-(ré)activité” des plus précises entre le geste et le son, entre le son et le geste.

Une œuvre ouverte et continue
Le vocabulaire gestuel, en extension et raffinement continuel, s’élabore et s’assimile in situ, s’adaptant à l’exigence du conducteur : textures, timbres, durées, motifs, cycles et boucles rythmiques, jeux d’opposition, de stéréo ou de multiphonie (que facilitent la topographie du groupe et le redoublement de l’effectif dans certaines fonctions musicales), sont convoqués dans une forme qui se crée, inventée à tous ses degrés, et où convergent les mouvements à l’énergie ductile qui la réalisent : œuvre ouverte, continue et musique unique.

La Pieuvre développe plusieurs projets :
"Prosopôn"
"Ellipse"
"Feldspath" (avec Circum Grand Orchestra)
"Démocratie"
"Follis"
et le ciné-concert "La Pieuvre - Germinal"

JPEG - 186.7 ko
La Pieuvre

Muzzix est un collectif d’une trentaine de musiciens basé à Lille. L’univers musical va du jazz contemporain à la musique expérimentale et improvisée, sous des formes très variées, du solo aux grands orchestres, du concert à l’installation sonore ou la performance.
en savoir plus

s'inscrire à
la newsletter

Association Muzzix
51 rue Marcel Hénaux
59000 Lille
Tel : 33 (0)9 50 91 01 72

Siret 488 261 355 00017
APE 9001Z
Licences n°2-1062227
et 3-1062228

Contact