OTTO

OTTO Photographie : © Laetitia Galita
Photographie : © Laetitia Galita

Le duo OTTO porté par Ivann Cruz et Frédéric L’Homme est l’appropriation moderne d’un répertoire du passé par la transposition des suites de Bach pour luth et violoncelle à la guitare électrique et à la batterie.

Les compositions du maître du baroque accompagnent depuis longtemps Ivann Cruz qui les a découvertes avec son apprentissage de la guitare classique. Après les avoir délaissées quelques années, c’est en relisant ces oeuvres qu’il a vu dans ces enchevêtrements de lignes mélodiques et ces incessants contrepoints rythmiques, une sorte de flux obsessionnel. Derrière ce langage musical identifiable, il y a quelque chose de l’ordre du mouvement perpétuel dans ces architectures sonores. Et c’est de cette sensation que lui est venue l’idée d’ajouter une voix rythmique qui pourrait créer une autre strate de mouvement, qui viendrait se frotter à ces polyphonies et évoquer cette idée de flux.

Le duo transpose donc cette écriture polyphonique dans un écrin pulsé, en souvenir de ces danses anciennes et populaires, tout en les confrontant à d’autres idiomes stylistiques plus contemporains.

Le travail d’Ivann Cruz et de Frédéric L’Homme s’inscrit aussi dans une notion de continuité avec les réinterprétations de la musique de J-S Bach. Ainsi, passé et présent se mêlent dans les enjeux du projet : à la fois revisiter et rester proche du texte original.

L’idée est de s’affranchir d’une approche savante d’interprétation pour s’inscrire plutôt dans une appropriation plus intuitive et libre de ces œuvres. La démarche consiste en des arrangements où priment un travail sur le son et un traitement rythmique du matériau musical initial accompagné d’une forme de distanciation.

Découvrez un extrait de l’album Danses sorti chez Circum Disc :


Discographie :

Danses

Distribution

Ivann Cruz (guitare), Frédéric L’Homme (batterie)

Revue de presse

« Les deux complices prennent le large. Ils débordent. L’électricité y pourvoit. Comme si Bach visitait leurs rêves. Ou comme s’ils essayaient de se souvenir des émotions ressenties lorsqu’ils l’avaient découvert, enfants, swinguant comme on danse dans les provinces où la musique continue d’animer les fêtes. Avec la distorsion que l’exercice impose pour y retrouver ses petits. Et lorsqu’ils commencent, ils n’arrivent plus à s’arrêter. Treize pièces du maître. L’ivresse de Jean-Sébastien Bacchus ! »
Jean-Jacques Birgé - Médiapart // 2022

« Sans chercher à les dénaturer, les deux musiciens entrent avec respect dans l’œuvre du grand maître allemand et bousculent de manière intelligente l’implacable équilibre harmonieux de son style. Par un art dosé du décalage, ils y injectent une part de dérèglements fructueux qui apportent des sens nouveaux. Des droites saillantes ou des lames de fond rythmiques enfouies apparaissent alors. Mieux qu’une réappropriation libertaire, on assiste à un palimpseste inversé où le contemporain révèle les sens du plus ancien. De cette pratique remontent, en effet, les structures profondes qui soutiennent l’édifice construit par le compositeur. »
Nicolas Dourlhès - Citizenjazz // Septembre 2022

Muzzix est un collectif d’une trentaine de musiciens et musiciennes basé à Lille. Il porte chaque année de nombreux projets artistiques allant du jazz contemporain aux musiques expérimentales et improvisées sous des formes très variées allant du solo au grand orchestre, du concert à l’installation sonore ou la performance.
en savoir plus

s'inscrire à
la newsletter

Association Muzzix
51 rue Marcel Hénaux
59000 Lille
Tel : 33 (0)9 50 91 01 72

Siret 488 261 355 00017
APE 9001Z
Licences n°2-1062227
et 3-1062228

Contact