Radiolarians de Michael Pisaro


La pièce Radiolarians est le fruit d’une commande du Grand Orchestre de Muzzix au compositeur américain Michael Pisaro.

L’œuvre

Les radiolaires sont des zooplanctons pourvus de squelettes minéraux, des formes de vies apparues très tôt dans l’océan primitif. Pour écrire sa pièce Radiolarians, Michael Pisaro s’est inspiré des dessins de radiolaires réalisés par Ernst Haeckel dans son livre Die Radiolarien (1862).

Fasciné par ces organismes, Michael Pisaro a traduit en partition 14 des représentations d’Haeckel : chacune d’entre elle devient une entité musicale indépendante constituée de plusieurs motifs rythmiques et mélodiques, une partition graphique reprenant la forme d’un radiolaire.

Le compositeur conçoit ces radiolaires comme des êtres vivants flottants dans la mer primitive : l’eau est ainsi symbolisée par des éléments bruitistes durant la totalité de l’oeuvre. Les radiolaires quant à eux apparaissent, disparaissent et réapparaissent au fil de la pièce, se déplaçant parfois seul, parfois simultanément dans cette mer primitive.

Équipe artistique

Anne Sortino (violon), Barbara Dang (clavier), Christian Pruvost (trompette), Christophe Hache (contrebasse), Christophe Motury (trompette), Claire Marchal (flûtes), Claude Colpaert (trombone, gangsa), Fred Loisel (guitare, percussions), Ivann Cruz (guitare), Jean-Baptiste Rubin, Martin Granger (clavier), Martin Hackett (melodica), Maryline Pruvost (flûtes), Matthieu Lebrun (clarinette contrebasse, saxophones), Maxime Morel (tuba), Raphaël Godeau (guitare), Patrick Guionnet (voix, objets), Peter Orins (percussions), Philippe Lenglet (guitare), Sakina Abdou (saxophone, flûte), Samuel Carpentier (trombone), Sébastien Beaumont (guitare), Stefan Orins (clavier), Xuân Mai Dang (flûtes, objets), Yanik Miossec (électronique, objets)

Représentations

Du 1er au 3 juillet 2019 : Enregistrement de Radiolarians à La rose des vents en présence du compositeur
3 juillet 2018 : Création de Radiolarians à la malterie avec 26 musiciens en présence du compositeur (Lille)

Michael Pisaro

« Comment décririez-vous votre univers musical ?
Je suis intéressé par les « Environnements Artificiels » qui reflètent le monde dans lequel nous vivons (et qui nous apprennent d’une certaine manière à écouter différemment). Je préfère quand ces environnements de composition trouvent une place dans la culture humaine et écologique dans lesquelles elles se trouvent.

Quelle est votre singularité en tant que compositeur ?
C’est toujours une question difficile ! On pourrait dire que mon travail tourne autour du silence, de l’écologie, du bruit et des micro-tonalités. »


Né à Buffalo en 1961, Michael Pisaro est compositeur, guitariste, membre du Wandelweiser Composers Ensemble, et fondateur et directeur de l’Experimental Music Workshop du California Institute of the Arts près de Los Angeles où il co-dirige le département de composition musicale.

Ses oeuvres sont régulièrement jouées aux États-Unis et en Europe, dans des festivals de musique et dans de nombreuses salles de concerts. Elles ont notamment été interprétées à Munich, Jerusalem, Los Angeles, Vienne, Merano (Italie), Bruxelles, New York, Curitiba (Brésil), Amsterdam, Londres, Tokyo, Austin, Berlin, Chicago, Düsseldorf, Zürich, Cologne et Aarau (Suisse). La plupart d’entre elles ont été publiées ces dernières années aux Éditions Wandelweiser (Allemagne).

Il a été sélectionné deux fois par le jury de l’ISCM - International Society for Contemporary Music pour jouer dans les festivals World Music Days (Copenhague, 1996 ; Manchester, 1998) et a également participé à des festivals à Hong Kong (ICMC, 1998), Vienne (Wien Modern, 1997), Aspen (1991), Londres (Cutting Edge, 2007), Glasgow (INSTAL 2009), Huddersfield (2009), Chicago (New Music Chicago, 1990, 1991), etc.
Il a pu bénéficier de longues résidences de composition en Allemagne (Künstlerhof Schreyahn, Université de Dortmund), en Suisse (Forumclaque/Baden), en Israël (Miskenot Sha’ananmim), en Grèce (EarTalk) et aux États-Unis (Birch Creek Music Festival, Wisconsin).

Ses disques sont notamment sortis dans des labels comme Edition Wandelweiser Records, Compost and Height, Confront, Another Timbre, Cathnor, ou encore Nine Winds. Sa traduction des poèmes d’Oswald Egger (Room of Rumor) a été publiée en 2004 par Green Integer.

Il a interprété nombre de ses oeuvres et celles de ses pairs, comme Antoine Beuger, Kunsu Shim, Jürg Frey et Manfred Werder, ainsi que des oeuvres issues de la tradition expérimentale, composées notamment par John Cage, Christian Wolff, James Tenney et George Brecht.

Muzzix est un collectif d’une trentaine de musiciens basé à Lille. Il porte chaque année de nombreux projets artistiques allant du jazz contemporain aux musiques expérimentales et improvisées sous des formes très variées allant du solo au grand orchestre, du concert à l’installation sonore ou la performance.


en savoir plus

s'inscrire à
la newsletter

Association Muzzix
51 rue Marcel Hénaux
59000 Lille
Tel : 33 (0)9 50 91 01 72

Siret 488 261 355 00017
APE 9001Z
Licences n°2-1062227
et 3-1062228

Contact